Archive de la catégorie 'Coups de gueule'

Feb 24 2010

Usagers

Publié par dans Coups de gueule,Société

Quand cesserons-nous d’être des usagers pour le service public ? Quand les mairies nous considèreront-elles enfin comme de véritables citoyens avec davantage de droits que le simple usage ?

Le concept d'”usager” est très limitatif : par définition l’usager “utilise” et donc subit. C’est malheureusement le ressenti que j’ai à chaque fois que j’ai à faire avec nos chères administrations !

Les entreprises ont longtemps compris les notions de “client” et de “fidélisation”. Certaines anciennes administrations s’y sont mises tardivement (la Poste, la SNCF, etc.) mais utilisent maintenant ce vocabulaire.

Evidemment, sans concurrence, aucune nécessité de fidéliser et aucune notion de client.

Néanmoins, même si le vocabulaire ne change pas, il semblerait que le vent souffle dans le bon sens et tend à offrir une meilleure qualité de service aux usagers : 25 propositions pour l’amélioration de la relation numérique administration-usagers

Certaines sociétés innovantes, comme localeo, n’ont pas attendu ce rapport pour proposer des outils adaptés aux collectivités.

Poster une réponse

Sep 29 2009

grippAranoïa

Publié par dans Coups de gueule,Société

Hop ! je n’échappe pas à la mode du moment en poussant un petit coup de gueule contre la grippe A ou plutôt contre la paranoïa qu’elle génère !

Au début du buzz, J’avais attrapé un petit rhume “classique” et je m’amusais des regards méfiants (mais joueurs) de mes collègues. Lorsque j’arrivais le matin, je ne manquais pas de leur tendre la main en plaisantant : “Qui veut la grippe A ?”. Certains grimaçait, mais cela restait jovial.

Puis, les grandes sociétés ont élaboré leur fameux plan de continuité d’activité, obligeant certains cadres à se protéger dans les transports en commun. Ont alors commencé à défiler les masques FFP2. Outre le fait de vous donner l’impression de prendre le métro avec la bande à Picsou, les masques exacerbent la grippAranoïa : les gens portent des masques pour se protéger mais on a l’impression que ce sont eux les pestiférés !

J’ai également reçu les directives de mon cabinet de conseil : “Interdiction formelle d’avoir un quelconque contact tactile avec les collègues, même pour les saluer le matin”.

Arf c’est quand même fort de ne plus pouvoir se dire bonjour ! Heureusement la consigne n’est pas vraiment respectée et tout le monde continue plus ou moins comme avant… du moins en apparence puisque bizarrement, les rouleaux d’essuie-mains s’épuisent très rapidement dans les toilettes. Soit les collègues se lavent davantage les mains, soit ils ont tous choppé la ch****e en même temps :P.

Le summum a été atteint lorsqu’un consultant de ma boîte a refusé de me serrer la main ! Aurais-je dû lui éternuer au visage ?

Et pour ne pas arranger les choses, la paranoïa, alimentée par les médias, poussent encore une fois les touristes à fuir La Réunion, 3 ans seulement après le chikungunya…

Poster une réponse

Jun 19 2009

Bruno, éleveur de slides

Ce midi, je vais manger avec un collègue que je ne connais pas. Je me présente et il s’écrit :

Ah oui ! T’es le consultant qui fait les slides pour les Référentiels !

Argl ! Ouah, l’image ! Le cliché ! Bah OUI, monsieur ! Un consultant ça fait des slides !

Il faut savoir que “faire des slides” ça a une certaine connotation péjorative pour qui ne sait pas en faire. D’ailleurs, plus généralement, beaucoup d’informaticiens “techniques” ne considèrent pas comme leurs pairs les consultants “qui font du Word/Excel/Powerpoint”.

Et bien laissez-moi vous dire que pondre du slide c’est pas si simple ! Ca demande d’avoir l’esprit synthétique, d’avoir capté l’essence du sujet que l’on veut aborder, de savoir représenter les choses de manière simple et graphique (voire sexy), d’utiliser les mots clés à bon escient, etc. etc.

Alors OK, il y a des travers. OK, on peut facilement et subtilement orienter un slide dans le sens qu’on souhaite. OK, un slide ne permet pas de tout représenter (ce n’est pas non plus le but). OK, tout est formaté en 3 points… Mais :

Plus on monte dans les strates de l’entreprise, plus on travaille avec des décideurs, moins les gens ont du temps et plus ils réclament du slide qui leur permette d’avoir une bonne vision du sujet en un minimum de temps. Le slide est donc super important puisqu’il permet de décider (en raccourci).

Alors, oui… j’assume mon métier d’éleveur de slides.

Lire la réponse

Mar 28 2008

RTFM

Publié par dans Coups de gueule

*** Mis à jour le 30 mars

La plupart des informaticiens ont l’habitude de rechercher l’information dont ils ont besoin par eux-même. Google est leur ami :). Ce n’est malheureusement pas le cas de beaucoup de personnes qui préfèrent interroger plutôt que de chercher. Ont-ils la fibre du management ? Sont-ils paresseux ? Est-ce un problème d’éducation ? …

Certes, poser la question est une bonne initiative lorsque cette question a été un minimum creusée et que le choix de la personne censée apporter la réponse est pertinent. Ce n’est pas le cas de beaucoup de messages que je vois sur les forums et sur les blogs : dès le moindre problème, sous couvert d’être un noob, on demande de l’aide à n’importe qui sans apporter les détails de son problème !

A tous ceux-là, je dis :

RTFM !

A quand une nétiquette pour les blogs ?

Lire les 2 réponses

Mar 25 2008

Faut que j’y aille… je vais rater le dernier métro !

Publié par dans Coups de gueule

MétroGros coup de gueule ce soir sur les gens qui partent “pour pas rater le dernier métro”.

Comment peut-on accepter d’être aussi dépendant du métro ? Au pire il reste les bus ou encore le taxi (certes c’est pas donné sur Paris).

ça m’est encore arrivé ce weekend lors d’une soirée entre amis : nous étions tous dans une bonne ambiance après avoir bien mangé et bien bu et voilà que tout à coup… “Zut, le dernier RER est dans 15mn !!” … et hop, tout le monde part en trombe, oubliant même des affaires dans mon appart. Ce sont pourtant des potes qui pourraient s’offrir aisément une petite voiture d’occasion.

Ceci me rappelle que trop bien pourquoi j’ai une moto et pourquoi je ne pourrais pas m’en passer en région parisienne.

*** Petit ajout : je ne peste pas spécialement envers mes potes (bien heureusement :D) mais plutôt contre cette routine parisienne qui nous asservit sans qu’on se questionne.

Lire la réponse

« Précédents - Suivants »

  • Categories

  • Recent Posts

  • Archives

  • Meta